Le projet de suppression de la taxe professionnelle soulève une large opposition chez les élus locaux, qui craignent une baisse de leurs recettes et une remise en cause de leur autonomie.


La suppression de la taxe professionnelle fait débat
Décidément, la suppression de la taxe professionnelle (TP) a du mal à passer. Après des débats laborieux à l'Assemblée nationale, où le texte a été entièrement réécrit par la Commission des finances, le gouvernement se heurte à la fronde de 24 sénateurs. Emmenés par Jean-Pierre Raffarin, ils menacent de ne pas voter la loi « en l'état », ce qui priverait le gouvernement de majorité au Sénat.

Le débat autour de la taxe professionnelle est un serpent de mer. En 1999, pour ne pas décourager l'emploi, le gouvernement de Lionel Jospin avait déjà supprimé la part salariale de la taxe professionnelle, qualifiée d'impôt « imbécile » par François Mitterrand. Avant que Jacques Chirac ne supprime en 2004 la part de TP assise sur les investissements nouveaux des entreprises.

Pierre Méhaignerie député maire de Vitré s'exprime.

http://www.zenithfm.fr/downloads/Starting-Block_t8283.html http://www.zenithfm.fr/downloads/Starting-Block_t8283.html


Rédigé par Sonia Nico Martin Bodaire le Samedi 23 Janvier 2010 à 12:11 | {0} Commentaires

Nouveau commentaire :