22 février 2024
SHON surface hors œuvre nette

Calcul de la SHON (surface hors œuvre nette) d’un bien

Vous vous demandez comment calculer la surface hors œuvre nette (SHON) d’un bien ? Nous vous proposons une définition de la SHON et vous guidons pas à pas pour connaître les étapes à suivre afin de réaliser le calcul de la SHON. Pour vous aider, nous vous donnons également des conseils pour éviter les erreurs et respecter les réglementations en vigueur.

Qu’est-ce que la SHON ?

Vous voulez connaître la surface hors œuvre nette (SHON) d’un bien ? Savoir ce que c’est et comment la calculer ? Nous vous expliquons tout cela dans cet article.

Définition de la SHON

La surface hors œuvre nette (SHON) est une mesure qui permet de déterminer la superficie utile d’un bien immobilier. Elle est calculée en fonction de la superficie totale du bien, en excluant les parties communes et les parties non-habitables. Elle est nécessaire pour connaître le prix d’un bien immobilier et pour établir le prix des taxes et des impôts.

Pour calculer la SHON, il est nécessaire de prendre en compte les éléments suivants :

  • Les murs extérieurs
  • Les murs mitoyens
  • Les murs intérieurs
  • Les plafonds
  • Les planchers
  • Les escaliers
  • Les balcons et les loggias
  • Les vérandas
  • Les caves et les greniers
  • Les dépendances

La SHON est calculée en additionnant la superficie de chacun de ces éléments. Elle est ensuite soustraite de la superficie totale du bien pour obtenir le résultat final.

Quels sont les différents types de SHON ?

Vous êtes à la recherche d’une maison ou d’un appartement et vous avez entendu parler de la SHON ? La SHON (surface hors œuvre nette) est l’un des principaux critères à étudier avant l’achat d’un bien immobilier. Mais avez-vous déjà entendu parler des différents types de SHON ?

Il existe deux types de SHON : la SHON habitable et la SHON utile. La SHON habitable correspond à la surface habitable d’un logement. Cela comprend les pièces principales telles que le salon, la cuisine, les chambres et les salles de bain. La SHON utile correspond à la SHON habitable plus les annexes telles que les balcons, les vérandas, les caves, les sous-sols, les garages et les greniers.

La SHON est donc un indicateur important à prendre en compte lors de l’achat d’un bien immobilier. Il est essentiel de bien connaitre les différents types de SHON pour pouvoir prendre une décision éclairée.

Comment calculer la SHON d’un bien ?

Maintenant que vous connaissez la définition et les différents types de SHON, il est temps de vous apprendre à calculer cette surface. Pour cela, nous allons vous expliquer en détail les étapes à suivre et les différents éléments à prendre en compte.

Les étapes pour calculer la SHON

Calculer la SHON (surface hors œuvre nette) d’un bien est une tâche complexe qui nécessite un savoir-faire technique et une bonne connaissance des règles en vigueur. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un rappel des étapes à suivre pour calculer la SHON d’un bien.

  • Commencez par recueillir tous les renseignements nécessaires : surface du terrain, superficie des locaux, balcons, loggias, sous-sols, etc.
  • Calculez ensuite la SHOB (surface hors œuvre brute) en ajoutant la surface des murs et cloisons à la surface du terrain.
  • Ensuite, déduisez les surfaces des éléments qui sont exclus de la SHON : les balcons, les loggias, les embrasures de portes et de fenêtres, les recoins, les auvents, les caves, etc.
  • Enfin, calculez la SHON en soustraisant les surfaces exclues à la SHOB.

Vous voilà à présent en possession des principales informations nécessaires au calcul de la SHON d’un bien.

Exemple de calcul de la SHON

Pour calculer la SHON (surface hors œuvre nette) d’un bien immobilier, vous devez connaître sa superficie et l’ensemble des cloisons intérieures qui sont présentes dans l’habitation et qui viennent en déduire la surface habitable. Pour cela, vous devez prendre en compte tous les espaces intérieurs qui sont clos, tels que les pièces, les couloirs, les armoires encastrées, les placards et les murs qui les séparent. Ensuite, vous devez déduire les surfaces des cloisons intérieures, des salles de bains et des cuisines qui ne sont pas comprises dans la superficie. Pour calculer la SHON, vous devez donc additionner la superficie de l’habitation et soustraire la surface des cloisons intérieures. Vous obtiendrez alors la SHON, qui est la surface habitable effectivement disponible.

Erreurs à éviter lors du calcul de la SHON

Il est important de bien comprendre le calcul de la SHON d’un bien pour éviter des erreurs qui pourraient avoir des conséquences importantes. Voici quelques erreurs à éviter pour le calculer correctement :

  • Ne pas tenir compte de l’emprise au sol : La SHON ne prend pas en compte l’emprise au sol, mais seulement la surface habitable incluant les pièces techniques. Il faut donc bien veiller à ne pas prendre en compte l’emprise au sol.
  • Ne pas tenir compte des terrasses : Les terrasses ne font pas partie des surfaces habitables, elles sont donc exclues du calcul de la SHON. Il est donc important de ne pas les inclure.
  • Ne pas tenir compte des combles : Les combles sont des pièces non habitables et ne peuvent être considérées dans le calcul de la SHON. Il faut donc veiller à ne pas les inclure.
  • Ne pas tenir compte des pièces techniques : Les pièces techniques, telles que les salles de bain, les cuisines et les buanderies, ne sont pas considérées dans le calcul de la SHON. Il faut donc veiller à ne pas les inclure.

En respectant ces quelques consignes, vous serez en mesure de calculer correctement la SHON d’un bien et d’éviter ainsi toutes erreurs.

Conseils pour bien calculer la SHON d’un bien

Vous connaissez maintenant les étapes pour calculer la SHON d’un bien, ainsi qu’un exemple concret et les erreurs à éviter. Il est temps de résumer ce que nous avons appris et de donner un conseil pratique pour bien calculer la SHON d’un bien.

Les réglementations à respecter

Lorsque vous calculez la SHON d’un bien, vous devez vous assurer de respecter les réglementations en vigueur. Ces réglementations sont conçues pour protéger le propriétaire et toutes les parties prenantes. La SHON est la surface utile d’un bien, c’est-à-dire la surface habitable. Elle est calculée en excluant les emplacements réservés à l’espace extérieur, à la circulation et aux locaux techniques ou autres. Ces emplacements comprennent les surfaces balcons, les parties communes, les jardins, les garages, les caves, les toits terrasses et les murs mitoyens. Il est important de noter que la SHON peut varier selon la commune et le type de bien. Ainsi, il est essentiel de vérifier auprès des autorités locales le calcul de la SHON de votre bien avant de procéder à des travaux.

Les outils à utiliser

Pour calculer la SHON (surface hors œuvre nette) d’un bien, vous devez impérativement disposer des outils adéquats. Pour cela, vous devrez utiliser des outils tels que le plan de masse qui est un document fourni par le vendeur et qui permet de calculer la SHON exacte et le plan cadastral qui est un document fourni par l’administration et qui permet d’obtenir un aperçu plus précis et précisément détaillé de la surface du bien. Ces outils sont essentiels pour connaître la SHON exacte et le prix du bien. Afin de bien calculer la SHON, le protocole à suivre est le suivant : vous devez tout d’abord obtenir un relevé exact des dimensions du bien, puis vous devez vous servir du plan cadastral pour connaître la surface exacte du bien. Une fois cette étape achevée, vous pouvez procéder à la mesure de la surface hors œuvre nette et calculer le prix du bien.

Les professionnels à contacter

Lorsque vous êtes à la recherche de professionnels pour calculer la SHON d’un bien, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez faire appel à un notaire ou à un avocat expérimenté, à un architecte ou à un géomètre spécialisé, à un expert en immobilier ou à un expert-comptable. Ces professionnels sont qualifiés pour réaliser des estimations précises et fiables et vous fourniront les informations nécessaires pour calculer la SHON de votre bien.

C’est donc à vous de choisir le professionnel le plus adapté à votre situation et à votre projet.
Ainsi, en se basant sur les informations fournies dans cet article, vous avez maintenant toutes les clés pour calculer la SHON d’un bien immobilier. N’hésitez pas à vous référer à cet article si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet. Nous espérons que ce guide vous aura aidé à comprendre comment calculer la SHON d’un bien et que vous serez en mesure de l’utiliser à votre avantage si vous souhaitez en apprendre plus sur le marché immobilier. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos futurs projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *